Publié le 30 Novembre 2012

Pour la première fois dans mon frigo : des feuilles de filo. J'avouerai qu'elles y sont restées un petit moment car je n'osais pas trop me lancer, et puis...

Repas avec mon amie d'enfance, faut envoyer du lourd :)

J'accompagne donc du jambon de bayonne avec (pour 3 personnes) :

  • Des feuilles de filo ( Hum logiquement deux/aumonière suffisent, on en reparle plus bas hein?)
  • 4 pommes
  • 9 cuillères à café bombées de confiture de figues
  • 9 rondelles de fromage de chèvre
  • 1 jaune d'oeuf

 

La recette est assez simple, et on aime ça!

 

  1. Préchauffer le four à 180°
  2. Eplucher les pommes et les coupés en dés. Les faires revenir avec du beurre dans une poêle, afin de les faire dorer. (ça sent trop bon dans la cuisine à ce moment là!! mmmh!)
  3. Disposer deux feuilles de filo, l'une sur l'autre. Y mettre le tiers des pommes, 3 cuillères de confitures de figues et 3 rondelles de fromage de chèvre. Refermer avec de la ficelle de cuisine.
  4. Vernir les aumônières avec le jaune d'oeuf.
  5. Enfourner pour 15mn.

 

Bon appétit!

Aumônière pomme/ confiture de figue/ fromage de chèvre
Aumônière pomme/ confiture de figue/ fromage de chèvre

Bilan personnel : Je parlais donc deux 2 feuilles de filo par aumonière. Oui. Ou pas pour pour ma part. Comme c'était la première fois que j'utilisais cette matière, extrêmement fragile, je m'étais dit "On va les mettre dans un bol pour les aider à prendre la forme".

Oh l'erreur!

J'ai soulevé, et...Crac!

Donc 2 nouvelles feuilles par aumonières + des bouts de celles qui ont cassés pour consolider le fond. C'est pour cela qu'elles paraissent aussi grosses, mais en fait ce qu'il y a à l'intérieur n'est vraiment pas si impéssionnant.

Niveau goût, mon amie m'a dit que c'était bon, mon chéri que ça se mangeait (C'est mauvais en général ça, je lui redemanderait confirmation en tête à tête. -Ah bah si il a dit qu'il avait adoré...comme quoi!-), et moi, je n'ai pas trouvé cela sensationnel, mais le goût de la déception du "crac" était encore dans ma bouche aussi :)

Je vends bien ma recette hein? :)

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #plats

Repost0

Publié le 24 Novembre 2012

En tant qu'étudiante, le plat rapide, bon, et peu onéreux qui revient assez fréquemment c'est tout de même la quiche! Je ne pouvais donc pas passer à côté ici.

 

J'ai changé les ingrédients basiques pour du poireau et du saumon.

 

Voici les ingrédients :

 

  • 2 poireaux
  • 1 pâte brisée
  • 4/5 tranches de saumon fumé
  • 20 cl de crème fraiche
  • 2 oeufs
  • du gruyère
  • sel, poivre, herbes de provence

 

On passe à la recette :

  1. Préchauffer le four à 180°
  2. Etaler la pâte dans un moule à tarte (Je ne suis pas chez moi en ce moment, et ici, il n'y en a pas, on fera avec un petit plat.), et la piquer.
  3. Faire fondre les poireaux dans une poêle avec un peu de beurre. Rajouter un fond d'eau, et laisser cuire qulques minutes.
  4. Mettre les poireaux sur la pâte, ainsi que les tranches de saumon coupés en lamelle.
  5. Mélanger la crème fraîche, les oeufs, un peu de sel, de poivre, et les herbes de provences. Verser le tout sur le saumon.
  6. Enfourner 25 mn.

 

Bon appétit!

Quiche poireaux/saumon fumé
Quiche poireaux/saumon fuméQuiche poireaux/saumon fumé
Quiche poireaux/saumon fuméQuiche poireaux/saumon fumé

Note personnelle : Visuellement, on y était pas vraiment; la faute au plat à tarte :(

Mais gustativement, on était pas mal :) bien que les poireaux n'avaient peut-etre pas assez fondus?

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #Quiche

Repost0

Publié le 23 Novembre 2012

Dans cet article pas de recette, mais une participation pour gagner des produits :)

Je rêve de m'abonner aux boites pleines de produits alimentaires originaux à cuisiner de  http://claboite.cuisineaz.com/ en association avec Cuisine AZ.

Et la marraine de ce mois-ci, Nadia, propose d'en offrir aux personnes qui participent au jeu (merciiiii!). Le réglement est en intégralité sur http://www.paprikas.fr/article-c-la-boite-a-gagner-112743860-comments.html#! (Je n'arrive pas à faire des jolis liens euhhh!)

Alors évidement je tente ma chance!

 

Voici mes propositions :

 

- Du chocolat

 

- Des macarons

 

- Du foie gras

 

- Du confit de figue

 

- Du saumon

 

- Chataignes

 

- Marrons

 

En espérant que la chance soit avec moi, et qu'elle me permette de cuisiner de bons petits plats avec de nouveaux ingrédients :)

A bientôt!

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Repost0

Publié le 20 Novembre 2012

Aujourd'hui retour du coté patisserie. mmmmh!

A table :la maman de mon chéri... Je voulais donc quelque chose qui surprenne. cette recette repond plutot bien à la demande : un mélange de brownie et de cookies :)

Impatients de goûter? Allons y :)

 

Vous aurez besoin pour :

 

la pâte à brownie :

  • 75 gr de farine
  • 125 gr de sucre
  • 75 gr de beurre
  • 125 gr de chocolat haché
  • 2 oeufs
  • 50 gr de noisettes hachées.

 

La pâte à cookie :

  • 165 gr de farine + une cuillère à café de levure chimique
  • 135 gr de sucre roux
  • 120 gr de beurre
  • 1 oeuf
  • 100 gr de pépites de chocolat

 

Oui on est d'accord, il ne faut pas être au régime :)

On passe à la recette :

  1. Préchauffer le four à 180°
  2. On commence par le brownie. Faire fondre le beurre et le chocolat au micro-ondes pendant 1 mn. Fouetter afin de lisser, et le faire entre chaque ingrédient. Ajouter les oeufs, un à un, la farine, et les noisettes.
  3. Verser dans le moule et réserver.
  4. On passe au cookie. Faire fondre le beurre, puis le mélanger au sucre. Ajouter l'oeuf et mélanger. Puis la farine avec la levure et les pépites de chocolat. Mélanger une dernière fois.
  5. Verser sur la pâte à brownie et utiliser le dos d'une fourchette pour répartir le cookie.
  6. Enfourner pour 25 mn, et laisser refroidir.

 

Bon appétit!

Brookies

Bilan personnel : Oh le régal! Tout le monde s'est resservi! Bon mon gâteau n'a pu eu le temps d'assez refroidir, donc esthetiquement on y était pas du tout, mais le goût...Ah le goût...

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #gâteaux

Repost0

Publié le 19 Novembre 2012

Une nouvelle recette autour de la viande pour aujourd'hui!

Je vous avouerai que je ne suis pas franchement accro à la viande rouge. c'est pourquoi je cherche toujours des petites techniques pour la détournée. Je vous propose donc cette recette!

 

Vous aurez besoin de :

 

  • 2 beefsteacks
  • 2 tranches de jambon
  • gruyère
  • farine
  • 1 oeuf
  • chapelure
  • du sel, du poivre
  • un peu de beurre.

 

Lançons nous pour la recette :

 

  1. Couper les beefsteacks dans le sens de l'épaisseur, afin de retrouver la forme d'un livre ouvert.
  2. Y glisser une tranche de jambon et du gruyère. Un peu de sel, un peu de poivre.
  3. Refermer le tout afin de recomposer au mieux le beefsteack.
  4. Passer les tranches dans la farine, puis dans l'oeuf battu et enfin dans la chapelure.
  5. Mettre un peu de beurre dans une poêle, et y faire cuire les beefsteacks 8 minutes, en les retournant à mi-cuisson.

Bon appétit!

Beefsteack surprise!Beefsteack surprise!Beefsteack surprise!
Beefsteack surprise!

Bilan personnel : Une recette simple et rapide à faire mais qui surprend et change beaucoup :)

Une petite odeur de galette se glisse dans nos narines lorsque l'on cuit ces petits panés; ça c'est le mélange oeuf, jambon, gruyère :)

J'ai presque aimé de nouveau manger du beefsteack, et ce n'est pas rien!

 

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #Viandes

Repost0

Publié le 15 Novembre 2012

voici la recette que je présente à mon tout premier concours :)

Une petite explication sur son nom?

Selon Liliane Plouvier, il faut voir dans l'aliter dulcia, beignet classique des fins de repas romains, cité par Apicius, le premier pet de nonne.

Fulbert-Dumonteil, dans sa France Gourmande, situe la naissance du pet-de-nonne à l'abbaye de Marmoutier, réputée à l'époque pour sa cuisine. Lors de la préparation d'un repas de la saint Martin, où l'archevêque de Tours devait bénir une relique du manteau du saint patron tourangeau, tout le monde s'affairait autour des fourneaux.

« Soudain, un bruit étrange et sonore, rythmé, prolongé, semblable à un gémissement d'orgue qui s'éteint, puis aux plaintes mourantes de la brise qui soupire dans les cloîtres, vient frapper de stupeur l'oreille indignée des bonnes sœurs. »

L'auteur de ce bruit, une novice de l'abbaye prénommée Agnès, gênée face à ses coreligionnaires, aurait alors chancelé malencontreusement, laissant tomber une cuillerée de pâte à chou dans une marmite de graisse chaude.

 

 

Après cette appétissante histoire, Il vous faudra :

 

  • 300 gr de chair de courge muscade
  • 1 verre de lait
  • 1 citron non traité
  • 80 gr de beurre mou
  • 200 gr de farine fluide
  • 1 cuillère à café de levure
  • 5 oeufs
  • huile de friture
  • Cannelle, vanille et/ou sucre glace

 

On peut maintenant se lancer :

 

  1. Coupez la courge en dés. Faites-les cuire à l'étouffée dans le lait. Ecrasez-les ou moulinez-les dans un moulin à légume, puis passez-les à travers une passoire fine afin d'éliminer toute l'eau.
  2. Prélevez un zeste de citron et pressez-en la chair. Portez 50 cl d'eau et 2 cuillères à soupe de jus de citron à ébullition. Plongez-y le zeste et le beurre. Une fois le beurre fondu, laissez infuser 10 mn, hors du feu.
  3. Dans une grande terrine, mettez la farine et la levure. Faites un puis au centre, cassez y les oeufs. mélangez. Versez l'eau citronnée débarassée  du zeste, mélangez de nouveau. Ajoutez enfin la purée de courge et mélangez une dernière fois.
  4. Laissez reposer 1h au minimum.
  5. Faites chauffez l'huile dans une friteuse. Plongez-y des quenelles de pâte façonnée à l'aide de deux cuillères à soupe. Lorsqu'elles remontent à la surface, prélevez-les et déposez-les sur du papier absorbant.
  6. Servez-les biens chaudes avec à disposition de la cannelle en poudre, de la vanille et du sucre glace.

 

Bon appétit!

 

http://recettes.de/defi-tour-du-monde-du-potiron

 http://recettes.de/italie

Pets de nonne à la courge muscadePets de nonne à la courge muscade
Pets de nonne à la courge muscade

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #Desserts

Repost0

Publié le 10 Novembre 2012

Aujourd'hui c'est à quatre mains que l'on cuisine =D

Mon chéri est venu derrière les fourneaux avec moi, afin de confectionner un plat très simple mais qu'il adore : le cake aux lardons, auquel j'ai ajouté du saucisson sec puisqu'il arrivait à date.

 

Pour les ingrédients, vous aurez besoin de :

  • 200 gr de lardons
  • 150 gr de farine
  • 1 sachet de levure
  • 3 oeufs
  • 10 cl de lait
  • 10 cl d'huile
  • du sel et du poivre
  • 200 gr de saucisson sec
  • Gruyère

 

 

On passe à la préparation :

  1. Préchauffez votre four à 180°
  2. Dans une poême chaude, ne contenant pas de matière grasse, faites revenir les lardons. Une fois prêts, laissez les reposer le temps de la préparation de la pâte.
  3. Dans un récipient mélangez la farine et la levure.
  4. Dans un second récipient, cassez les oeufs et battez les. Ajoutez-y le lait, puis l'huile. Mélangez et ajoutez le sel et le poivre à votre convenance.
  5. Ajoutez petit à petit le mélange du premier récipient dans le second.
  6. Coupez le saucisson sec en rondelles, que vous recouperez en deux.
  7. Incorporez les à la préparation, ainsi que les lardons et le gruyère.
  8. Beurez et farinez un moule. Versez y la préparation.
  9. Enfournez et laissez cuire 30 mn environ. Une lame de couteau doit en ressortir propre.

 

Bon appétit!

Cake aux lardons et saucisson

Bilan personnel : c'est vraiment, vraiment très bon! Quand on est à deux dessus evidemment, on en mange plus qu'à un seul repas, mais puisqu'il est possible de le faire chaud comme froid, ça varie tout de même les plaisirs :)

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #Cakes

Repost0

Publié le 9 Novembre 2012

Je vous avoue mon faible... Le chocolat!

Il me perdra.

J'ai donc décidé de revisiter la recette du gâteau au chocolat, en y incorporant la menthe que j'avais chez moi.

 

 

Vous aurez besoin de :

  • 150 gr de beurre
  • 125 gr de farine
  • 1 verre de lait
  • 250 gr de chocolat noir à cuisiner
  • 150 gr de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • des feuilles de menthe (j'en ai utilisé 10 grandes, ce n'est vraiment pas assez!)

 

Maintenant que l'on a tout on peut commencer!

  1. Faire chauffer le lait. Rincer et essuyer les feuilles de menthe. Retirer le lait du feu et faire infuser les feuilles de menthe pendant 30 mn.
  2. Ôter les feuilles de menthe, et mettre le lait et le chocolat en morceaux à feu doux. Remuez afin que le mélange n'attache pas à la casserole
  3. Quand tout est fondu, ajouter le beurre et mélanger afin d'obtenir une matière lisse et brillante.
  4. Laisser refroidir.
  5. Préchauffer le four à 160°
  6. Séparer le blanc des jaunes d'oeufs. Mélanger le jaune avec le sucre, ajouter  la pâte du gâteau au chocolat, puis la farine petit à petit, tout en remuant!
  7. Incorporer les blancs d'oeufs montés en neige (Merci les bras forts et musclés de mon chéri!) et une pincée de sel.
  8. Beurrez un moule et le soupoudrer de sucre. Elever l'excedant en le retournant. Verser la préparation.
  9. Enfourner 30 mn.

Bon appétit!

Gâteau menthe chocolatGâteau menthe chocolat
Gâteau menthe chocolatGâteau menthe chocolat
Gâteau menthe chocolat
Gâteau menthe chocolat

Bilan personnel :

MMMMMMHHHHHHHHHHHHH! C'est trop bon le gâteau au chocolat! Gros hic, on ne sent pas la menthe, alors n'hésitez pas sur le nombre de feuilles vous pouvez tripler facilement le nombre. Je réessayerai et vous tiendrai au courant, mais pas tout de suite, j'ai du gâteau (assez consistant) à manger ;)

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #gâteaux

Repost0

Publié le 8 Novembre 2012

Il a été une période de ma vie où je dois l'avouer j'aurais pu manger des chips matin, midi, et soir. C'est d'ailleurs certainement pour cela qu'aujourd'hui je ne peux plus!

Je trouve les chips industrielles vraiment trop salée. j'ai donc tenté hier soir de renouer avec mon amour déchu, en faisant mes propres chips.

 

 

Pour les ingrédients, j'ai utilisé :

  • trois pommes de terre (non pas plus, au cas où je me rattais :D)
  • une cuillère à soupe d'huile
  • une cuillère à soupe de curry (à votre guise de parfumer avec d'autres épices)
  • une cuillère à soupe d'herbe de provence
  • une pincée de sel.

 

Voici la recette :

  1. Préchauffer le four à 220°
  2. Peler les pommes de terre et les couper en chips le plus finement possible.
  3. Les laisser dans de l'eau froide pendant 20 bonnes minutes.
  4. Bien les essuyer
  5. Les mettre dans une boite refermable avec tous les ingrédients, et secouer dans tous les sens possibles et imaginables afin que ceux-ci aillent bien sur chaque chips.
  6. Mettre une feuille de cuisson dans le four, sur laquelle vous déposerez vos chips.
  7. Surveiller (chez moi la cuisson durait environ 20mn) vos chips jusqu'à ce qu'elle deviennent croustillantes et dorées. (cela depend de votre four et de l'épaisseur de vos chips)

 

Bon appétit!

Bilan personnel : Je ne suis pas trop convaincu de mes chips. Je n'ai pas réussi à atteindre la croustillance pour chacune. Cela venait peut-être de mon petit four, pas forcément adapté? ou mes chips étaient-elles trop fines) Enfin ce n'est pas grave, le goût était là, et quand ça ne croustillait pas au moins ça avait le goût de pommes de terre et pas de sel ;)

La prochaine fois je tenterai de les faire à l'huile!

P;S : j'ai essayé des chips de courgettes, avec les lanières qu'il me restait de la recette croque courgette, mais ça n'a pas fonctionné du tout. Elles ont brulé extremement vite.

Chips maison au four

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #Accompagnements

Repost0

Publié le 7 Novembre 2012

Aujourd'hui, on passe à la viande et avec des photos cette fois :)

C'est une recette qui se fait en deux temps bien distincts, alors on ne décide pas de la faire pour la consommer dans l'heure!

Je vous explique :

Voici les ingrédients pour deux personnes :

  • 6 côtelettes d'agneau
  • 1 pamplemousse, et plus précisément son jus
  • 2 cuillères à soupe de miel toutes fleurs
  • 1 cuillère à soupe de cannelle
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 6 clous de girofle
  • Une pincée de piment (logiquement d'espelette, chez moi il vient de cayenne)
  • sel
  • 2 gousses d'ail hachées
  • 1 oignon émincé

 

Voilà, alors si vous êtes comme moi et que vous débutez, il faut allez faire un petit tour dans l'épicerie du coin afin de remplir les placards =D

Mais maintenant je suis équipée en épices :)

On passe à la recette?

La veille, on prépare la marinade :

  1. Mélanger le jus de pamplemousse, les épices ( cannelle, gingelbre, clous de girofle, piment, sel), le miel, l'ail et les oignons
  2. Mettre les côtelettes dans la marinade. (Si elle ressemble à un gloubiboulgat, c'est que vous êtes pas mal =D)
  3. Réserver au réfrigérateur, et tourner les côtelettes régulièrement.

Le lendemain :

  1.  Préchauffer le four en position grill. Y déposer les côtelettes égouttées, à mi hauteur, en disposant un lèchefrite pour récupérer le jus.
  2. Faire dorer les côtelettes environ 5 mn de chaque côté, en arrosant régulièrement de marinade. Les retirer une fois cuites.
  3. Disposer le lèchefrite sous le gril, afin que la sauce caramélise.

Servir les côtelettes avec la sauce.

Bon appétit!

 

 

Bilan personnel : ça a été une recette qui a généré un petit coup financier, mais bon c'est de l'investissement pour d'autres recettes, alors tout va bien, mon salaire d'étudiante s'en remettra :)

Parlons de ma sauce... Oh ma sauce... Elle a parfaitement caramélisée, puis parfaitement cramée. C'est en effet à ce moment fatidique que ma chère voisine à décidé de sonner à la porte. Grrrrrrrr!

Heureusement, les côtelettes en avaient tout de même le goût puisqu'elles ont baignée dedans.

Toujours en parlant de sauce, si cette recette vous effraie pour l'amertume du pamplemousse, et le nombre d'épices. Sachez que j'ai été dans votre situation, mais non n'hésitez pas le mariage est vraiment parfait, puisque le miel donne un peu de sucre.

Le goût est vraiment pas mal!

à la prochaine!

P.S : je me suis renseignée sur l'origine du lèchefrite. J'ai trouvé cela :

Attesté dès le XIIe siècle, lèchefrite serait une altération de l’ancien français lèchefroie lui même composé des verbes lécher et froiier (qui a donné et qui signifiait frotter). Le lèchefroie était donc ce qui récupérait ou « léchait » ce qui tombait de la broche.

Je me suis dit que cela pourrait vous intéresser également! Merci Wiki!

Côtelettes d'agneau, miel et épicesCôtelettes d'agneau, miel et épices
Côtelettes d'agneau, miel et épices

Voir les commentaires

Rédigé par S.

Publié dans #Viandes

Repost0